Michel Bilodeau

Propriétaire depuis plus de 20 ans!

Le Salon Michel Bilodeau Coiffure a ouvert ses portes en 1995. La coiffure est arrivée dans la vie de Michel à 29 ans alors qu’il travaillait dans la restauration. Un de ses amis s’est inscrit à un cours de coiffure et il s’est dit. Pourquoi pas? « Il s’est avéré que j’avais du talent, j’ai trouvé de l’emploi tout de suite et un an et demi après j’étais déjà propriétaire de mon premier salon! ».

Une passion

« Un coiffeur, c’est comme un peintre... »

« Ce que j’aime dans la coiffure c’est la communication humaine», souligne Michel Bilodeau. Selon lui, la coiffure permet de rencontrer toutes sortes de personnes de toutes les classes sociales. Pour lui, il y a une différence entre un coiffeur et un coupeur de cheveux. Il ne fera jamais une coupe à une personne s’il sait que ça ne lui ira pas. Mais il ne suffit pas de dire « non », il faut le démontrer par la texture, le style des cheveux et la forme du visage.

« La mode c’est bien beau, mais ça ne va pas à tout le monde, il faut personnaliser la coupe pour chaque client ».

Des produits plus performants

Les produits de coiffure ont souvent été mis au banc des accusés. Si au fil des années, les produits sont devenus plus écologiques et plus sains pour la santé, il n’est pas toujours possible qu’ils soient totalement verts.

« C’est impossible de faire une décoloration pour que les cheveux deviennent blonds et utiliser des produits 100% écologiques et que ça soit beau. Malgré tout, les produits sont devenus plus performants et plus propres qu’il y a quelques années. » Résumé d’un article rédigé par de Céline Fabries.

michel bilodeau coiffeur